Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | le 11/10/10

Les formations sécurité dans les établissements de santé et médico-sociaux

Voici un panorama (non exhaustif) de formations liées à la sécurité qui visent à réduire les risques pour le public, le personnel et l’établissement.

Premier secours : AFGSU et SST

"Les principes généraux de prévention, décrits dans la 4ème partie du code du travail, obligent l’employeur à former et informer le personnel contre les risques professionnels qu’il encourt. De plus, d’autres textes officiels, tels que par exemple la règlementation incendie pour les Etablissements Recevant du Public, le code de la santé publique, imposent certaines formations particulières."

 

Hubert VERDIER, Préventeur, le 12/10/10

Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgences : l’AFGSU

Elle est destinée aux personnels employés dans les établissements de santé et médico-sociaux ainsi que l'ensemble des professionnels de santé. Cette attestation vise à former sur les gestes de premier secours. En effet les risques de rencontrer des situations médicales d'urgence sont plus fréquents dans ce type de profession.

Plusieurs niveaux existent :

  • AFGSU niveau 1 : destinée à tout personnel, administratif ou non, travaillant au sein d'un établissement de santé ou d'une structure médico-sociale. La validité est de quatre ans.
  • AFGSU niveau 2 : destinée aux professionnels de santé inscrits dans la 4ème partie du code de la santé publique. Cette formation est intégrée dans le cursus des formations initiales et continues. La validité est de quatre ans.
  • AFGSU face au risque NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique) : destinée aux professionnels de santé, reconnus aptes médicalement inscrits dans la 4ème partie du code de la santé publique, volontaires ou sollicités par les établissements de santé. La validité est de deux ans.

Il faut également prendre en compte la prévention d'autres risques, complètement aléatoires et insensibles aux interventions des hommes, tels que la prévention des risques sismiques en France.

Sauveteur Secouriste du Travail : le SST

La réglementation oblige tous les établissements à disposer d’un nombre suffisant de personnes formées et capables d’intervenir immédiatement et efficacement après tout accident, dans :

  • chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ;
  • chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.

Pour rester valide le certificat SST doit être recyclé dans les 12 mois qui suivent sa délibération initiale. Ensuite, la périodicité des recyclages suivants est fixée à 24 mois.

Sécurité incendie dans les établissements de santé et médico-sociaux

En fonction du type et de la catégorie de l’établissement recevant du public, les obligations de formation changent. Pour rappel les ERP sont classés selon :

  • leur type d’activité (par exemple U pour Etablissement de soins, J pour Structures d'accueil pour personnes âgées et personnes handicapées),
  • leur effectif admissible, en 5 catégories (la 5ème étant pour les plus petits établissements).

ERP type U

 

Pendant les horaires d’ouverture au public, la surveillance de l’établissement doit être effectuée par un service de sécurité incendie. Le personnel assurant cette fonction doit :

  • suivant la catégorie, soit posséder une formation de type SSIAP (cf. ci-dessous), soit être formé à la mise en œuvre des moyens de secours,
  • être formé à l’exploitation du SSI (Système de Sécurité Incendie), au transfert horizontal et à l’évacuation des malades.

De plus, l’ensemble du personnel doit être formé à l’exécution de consignes de sécurité, à l’utilisation des moyens d’extinction, au transfert horizontal ou à l’évacuation. Des simulations doivent avoir lieu régulièrement.

ERP type J

 

La surveillance de l’établissement doit être assurée par des employés spécialement désignés et entrainés à la mise en œuvre des moyens de secours. Ils doivent aussi être formés à l’évacuation des résidents par transfert horizontal avant l’arrivée des secours et à l’exploitation du SSI.

De plus, l’ensemble du personnel doit être formé à l’exécution de consignes de sécurité, et à l’évacuation du public. Des exercices pratiques doivent avoir lieu au moins une fois par semestre.

Service de Sécurité Incendie et d’Assistance aux Personnes : le SSIAP

 

La qualification SSIAP (qui remplace les anciens diplômes ERP et IGH) possède 3 niveaux de formation en fonction des missions que doivent assurer le personnel du service de sécurité incendie :

  • SSIAP 1 : Agent de service de sécurité incendie.
  • SSIAP 2 : Chef d’équipe de service de sécurité incendie.
  • SSIAP 3 : Chef de service de sécurité incendie.

Après une formation spécifique réalisée par un organisme agréé, ces diplômes s’obtiennent soit en se présentant à un examen, soit par équivalence avec une fonction (sapeur pompier par exemple) ou avec un autre diplôme. De plus, les candidats doivent avoir en leur possession d’autres certificats ou diplôme comme celui de secouriste (SST, PSE 1…), l’habilitation électrique….

Un recyclage du diplôme est prévu tout les 3 ans pour le personnel actif et une remise à niveau est prévue pour le personnel ne pouvant justifier de 1607 heures durant les 36 derniers mois.

Remarques : Certaines Commissions de Sécurité peuvent imposer la présence de SSIAP en fonction des particularités de l’établissement ou de manquements de celui-ci face à la réglementation. En outre, même si cette qualification n’est pas obligatoire pour tous les ERP, nous incitons les directeurs à former au moins un agent de sécurité incendie.

Habilitation électrique

L’habilitation électrique est la reconnaissance par l’employeur, de la capacité d’une personne à effectuer en toute sécurité des tâches d’ordre électrique ou non électrique, sur ou au voisinage d’une installation électrique. Pour obtenir cette habilitation le personnel doit auparavant être jugé apte par le médecin du travail, et suivre une formation au risque électrique (théorique et pratique sur les dangers de l’électricité, les méthodes de protection et de prévention, les premiers secours). Plusieurs types d’habilitations électriques existent suivant la nature des opérations réalisées par le personnel concerné.

Autres formations

Prévention des Risques liés à l’Activité Physique : PRAP (anciennement Gestes et postures)

 

Le personnel exécutant des activités de manutention manuelles doit recevoir une formation pratique sur les bons gestes et les bonnes postures à effectuer. Pour répondre aux exigences réglementaires, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) a développé un dispositif de formation à la Prévention des Risques liés à l’Activité Physique. Le déploiement de cette formation s’appuie sur des formateurs PRAP habilités par l’INRS.

Radioprotection

 

L’employeur doit organiser une formation sur la radioprotection pour les salariés susceptibles d’intervenir en zone surveillée, en zone contrôlée et dans des établissements particuliers. De plus l’employeur doit désigner une Personne Compétente en Radioprotection (PCR) qui doit être titulaire d’un certificat. D’autres formations existent, notamment celle sur la radioprotection des patients exposés aux rayonnements ionisants.

Le contrôle des installations par thermographie infrarouge permet également aux établissements de santé de s'assurer de la fiabilité de leurs locaux et d'assurer ainsi un cadre de travail sans danger pour leur personnel.

Et aussi…

Des dispositions particulières existent notamment dans le code du travail pour les risques chimiques en établissement de santé (R. 4412), biologiques (R. 4425), d’exposition au bruit (R. 4436), liés à l’utilisation d’écran de visualisation (R. 4542)….

Ce que propose SHAM

Dans le but d’améliorer la démarche de prévention des risques, SHAM propose des formations pour le personnel médico-soignant et administratif. Elles sont réalisées par des formateurs composés de collaborateurs opérationnels de SHAM et des experts externes spécialisés. Il est important que le personnel médico-soignant soit formé à toutes formes de risques auquel il peut être confronté, comme les risques liés à la déglutition.

Formations en présentiel

 

Ces formations peuvent être effectuées en inter- ou intra-établissements.

Exemples de formations : Formation (intra-établissement uniquement) à la réalisation du Document Unique d’évaluation des risques professionnels (document obligatoire depuis novembre 2001), Outils et méthode pour la V 2010….

Formations à distance

 

A l’aide de modules informatisés "e-learning", cette solution vise à former un grand nombre de professionnels sur des sessions de courtes durées à l’aide d’un simple ordinateur.

Exemples de modules : Sécurité incendie dans un service de soins, Tenue du registre de sécurité et préparation de la visite de la Commission de Sécurité….

En savoir plus

Si vous désirez en apprendre plus sur la prévention des risques en établissement de santé et social et médico-social, n'hésitez pas à consulter les travaux des experts Sham sur le sujet :

Merci de votre intérêt pour le travail des experts et des préventeurs Sham. Si cette thématique vous intéresse ou vous concerne personnellement, Sham, fort de ses 90 d'expérience, offre une solution globale de management de tous vos risques de la santé.