Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | le 21/07/20

L’enjeu de l’harmonisation des pratiques à l'échelle des GHT

Tous les acteurs interrogés le confirment, l’harmonisation des pratiques à l’échelle du GHT se révèle être un levier majeur du management des risques.

Démarche d'harmonisation des pratiques en GHT

Cette démarche doit permettre d’affirmer la place de chacun des établissements dans le parcours de santé et les nouvelles coopérations médicales nécessaires et redonner confiance aux hôpitaux de proximité, en définissant les nouveaux parcours évalués sur la base de critères objectifs de qualité :

Dr Thierry GODEAU, Président de la Conférence Nationale des Présidents de CME des Centres Hospitaliers

"Les GHT vont être un bon levier pour améliorer la qualité des soins au travers de l’harmonisation des pratiques. Les équipes médicales de territoires vont permettre de diffuser des pratiques, de prendre en charge de la même manière le patient quel que soit le lieu d’hospitalisation."

Jean-Noël JACQUES, Directeur du Centre Hospitalier d’Avignon

"En dépassant la vision établissement au profit d’une lecture par filières inter-établissements, on améliore inévitablement la qualité et la sécurité des soins dans le sens où on unifie et homogénéise les pratiques en développant un travail en réseau."

Jacqueline HUBERT, Co-auteure du rapport de préfiguration des GHT

"Le coeur du sujet, c’est de développer la qualité et la sécurité des soins au coeur des territoires et d’apporter des compétences médicales dans tous les établissements."

 

En regroupant des établissements et des structures aux problématiques diverses, qu’il s’agisse d’établissements disposant de plateaux chirurgicaux, d’hôpitaux de proximité, d’établissements de soins de suite et de réadaptation, persistent de fortes disparités dans la culture du management du risque. Le GHT devient alors une opportunité pour renforcer cette culture et améliorer les pratiques :

Philippe BLUA, Directeur du Centre Hospitalier de Troyes

"La mise en place d’une direction commune qualité et gestion des risques a permis d’« up-grader » le niveau de qualité et surtout de sûreté, de sécurité de l’ensemble des établissements, avec un effet d’alignement vers le haut assez notable."

Cécile JAGLIN-GRIMONPREZ, Directrice du CHU d’Angers

"Le GHT a un effet positif pour faire monter tout le monde en qualité, notamment les établissements de proximité ; les établissements qui étaient les plus avancés, aident les autres. Je pense qu’on a réussi à tirer vers le haut l’ensemble des établissements, en bénéficiant du fait que les points faibles des uns ont pu être résolus en s’appuyant sur les points forts des autres."

enjeu d'harmonisation des pratiques ght

Dans ce cadre, le GHT crée une logique positive où l’expertise des établissements les plus avancés, qui disposent des moyens logistiques plus importants, des équipes dédiées à la qualité, va bénéficier à l’ensemble des établissements, et donc au patient.

Favoriser la mobilité des pros de santé

L’harmonisation des pratiques joue également un rôle essentiel pour favoriser la mobilité des professionnels de santé à l’intérieur du GHT :

Michaël GALY, Directeur général du CHU de Saint-Étienne

"Nous avons pu observer que cela facilitait également la mise en place des postes médicaux partagés, puisque les médecins quel que soit leur lieu d’exercice trouvent ainsi les mêmes procédures de prise en charge, les mêmes référentiels."

Jean-Roger PAUTONNIER, ancien Directeur du Centre Hospitalier intercommunal de Cornouaille Quimper-Concarneau

"Dès le départ, il faut mettre tout de suite en place des protocoles et des formations continues pour développer des bonnes pratiques et l’harmonisation des pratiques. Parce qu’en insufflant de la qualité et de
la gestion du risque, cela crée un cercle vertueux, y compris sur le plan économique."

 

L’importance du projet soignant partagé, quand il est distinct du projet médical partagé, ne doit pas être négligée, considérant les professionnels paramédicaux comme des vecteurs incontournables de la diffusion de bonnes pratiques au sein de leur établissement. Dans la même logique, la commission des soins infirmiers joue également un rôle majeur en s’appuyant sur les filières de soins pour construire en lien avec les équipes une démarche de formation et de diffusion de protocoles soignants :

"Le GHT, en mettant autour de la table les personnels médicaux et soignants, en travaillant avec eux dans une logique de filières, en mettant en place de nouveaux protocoles, crée inévitablement des échanges de pratiques, d’informations, une meilleure compréhension du travail de chacun, qui sont de nature à consolider et améliorer les pratiques collectives inter-établissements."

 

Jean-Noël JACQUES, Directeur du Centre Hospitalier d’Avignon

enjeu d'harmonisation des pratiques ght

À titre d’exemple, le projet de soins partagé du GHT Loire met l’accent sur :

  • l’amélioration des transmissions paramédicales,
  • la continuité des prises en charge,
  • le partage des fiches de liaison,
  • l’information réciproque sur la disponibilité des lits.

Le management des professionnels eux-mêmes a permis de développer les compétences, le soutien des cadres de santé et un dispositif de veille sur les bonnes pratiques.

L’harmonisation des pratiques constitue néanmoins pour les équipes concernées la réalisation d’un travail important, voire fastidieux :

Philippe BLUA, Directeur du Centre Hospitalier de Troyes

"Le travail de mise en commun de la documentation est un volet important. Petit à petit, on uniformise les protocoles, tout en tenant compte des spécificités de chaque établissement et des préoccupations qui ne sont évidemment pas partout les mêmes. Il faut arriver à trouver à la fois une conception unique de la qualité et de la sécurité, tout en tenant compte de la réalité de chacun des établissements."

Dr Thierry GODEAU, Président de la Conférence Nationale des Présidents de CME des Centres Hospitaliers

"L’harmonisation des pratiques ne veut pas dire le copier-coller, il faut tenir compte des organisations et des structures différentes."

 

Merci de votre intérêt pour le travail des experts Sham. Si vous désirez en apprendre plus sur la thématique de la gestion et de la prévention des risques en Groupements Hospitaliers de Territoire, n'hésitez pas à consulter notre travail sur le management des risques en GHT.