Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | le 24/10/11

Les panneaux photovoltaïques : une innovation à risque

La sécurité des biens et des personnes doit implicitement être prise en compte dans l’installation et l’entretien des panneaux photovoltaïques. Pour le compte du Ministère de l’Ecologie, l’INERIS et le CSTB ont notamment réalisé une étude sur les risques incendie et publié en mai 2011 quelques règles à suivre en ce domaine.

Fonctionnement

Les panneaux photovoltaïques transforment directement la lumière solaire en électricité en courant continu. Un onduleur transforme celui-ci en courant alternatif (compatible avec le réseau de distribution local). Une partie de l’électricité créée peut alors être revendue à un fournisseur d’énergie ou la totalité peut être utilisée pour l’usage interne du bâtiment.

Retour d’expérience sur les bâtiments équipés de panneaux photovoltaïques

Entre 2002 et 2010, une vingtaine d’incendies plus ou moins liés à la présence de panneaux photovoltaïques ont été répertoriés par l’INERIS. Le feu couvant suite à des travaux de maintenance, un défaut de conception, de coup de foudre (retrouvez nos solutions techniques en cas de coup de foudre), un court-circuit, une erreur de montage à l’installation (c'est pour cela qu'il faut toujours bien respecter les normes réglementaires en habilitation électrique, afin d'être sûr des compétences des techniciens procédant à l'installation), un feu d’origine externe et un feu provenant de l’intérieur du bâtiment sont les causes identifiées.

En 2009, le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité (Consuel) a examiné, à travers une étude, un panel d’installations de panneaux photovoltaïques et en a conclu que plus d’une installation sur deux était jugée non conforme.

Le décret n°2010-301 du 22 mars 2010 est alors paru et a modifié celui du 14 décembre 1972 relatif aux attestations de conformité exigeant que toute installation de production d’électricité d’une puissance inférieure à 250 kVA fasse l’objet d’une demande d’attestation de conformité auprès du Consuel. Ce dernier valide ainsi le dossier technique de l’installation, voire réalise une visite en cas de doute sur la conception. Les principaux défauts sont ainsi relevés par cet organisme tiers spécialisé.

Risques et mesures de prévention

Des risques du point de vue électrique, incendie et professionnels sont générés par une installation de panneaux photovoltaïques.

Il a été démontré par l’étude conjointe de l’INERIS et le CSTB que la présence de panneaux favorise l’augmentation rapide des températures observées dans les combles. Il est donc conseillé de ne pas limiter la sécurité incendie aux seuls panneaux mais de l’étendre à l’ensemble du dispositif qui accueille cette installation.

Tout doit bien sûr être notifié ou reporté dans le Document d'Analyse des Risques de Défaillances Energétiques, le DARDE.

En cas d’incendie dans un bâtiment équipé de panneaux photovoltaïques, l’intervention des pompiers reste difficile compte tenu des différents risques auxquels ils sont exposés

Exposition des pompiers en intervention

Une note d’information opérationnelle, publiée par le Ministère de l’Intérieur le 9 juin 2011 (référence 11-585), donne des recommandations aux pompiers dans le cas d’une intervention sur un bâtiment équipé de panneaux photovoltaïques. Toutefois, il ne s’agit que d’une note et non d’une directive.

cover panneaux photovoltaiques innovation à risques

Des installations photovoltaïques n’ont pas forcément toutes les mesures de prévention citées dans le paragraphe ‘Description’ ; ces instructions ne peuvent donc pas s’appliquer systématiquement. Elles doivent par conséquent être de la responsabilité de chaque SDIS (Service Départemental d'Information et de Secours).

Risque électrique

 

Compte tenu que ce sont les rayons ultraviolets qui sont générateurs de l’électricité dans le cas des panneaux photovoltaïques, la production d’électricité, même très faible la nuit, est permanente. Par conséquent, il n’est pas possible de stopper de manière instantanée la production d’électricité même avec les différents organes de sécurité en place. Ce voltage pourrait paraître peu dangereux mais pour le courant continu, le risque est avéré.

Le bâchage peut être une solution mais elle comporte des risques de chute si ce montage n’a pas été prévu lors de la conception.

Risque de chute

 

Le risque de chute à travers les panneaux est possible compte tenu de la fragilité des matériaux. De plus, lors d’intervention dans le bâtiment, la présence de débris de verre ou la chute de morceaux de panneaux risquent de blesser les pompiers.

Risque chimique

 

Lors d’un incendie, le tellure de cadmium nécessaire dans la fabrication des panneaux dégage un gaz hautement toxique.

Conclusion

Actuellement, les pompiers n’ont pas encore trouvé un moyen sûr pour intervenir sur un feu de bâtiment équipé de panneaux photovoltaïques sans risquer leur propre vie.

En 2009, la Commission Centrale de Sécurité a publié un avis sur les mesures de sécurité à prendre en cas d’installation de panneaux photovoltaïques dans un établissement recevant du public en préconisant avant tout de transmettre pour avis un dossier au service prévention du SDIS (Service Départemental d'Information et de Sécurité) concerné. Ce dernier doit ensuite être prévenu de son installation effective.

Les nouvelles technologies s’accompagnent de risques nouveaux. Des normes doivent être créées afin de les prévenir tout comme de nouveaux moyens pour les sécuriser. Les panneaux photovoltaïques n’échappent évidemment pas à cette règle.

Merci de votre intérêt pour le travail des experts et des préventeurs Sham. Si le management des risques de la santé, et plus précisément la gestion des risques infectieux et énergétiques vous intéressent ou vous concernent, nous vous conseillons notre travail dédié à l'élaboration du Plan Bleu en ESMS.