Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | Published le 25/11/20 - Dernière mise à jour le 19/08/21

Medical Team Training : une nouvelle réponse à la gestion des risques liés à l'humain et au travail en équipe

Pour répondre aux contraintes créées par l’épidémie de COVID-19, de nombreux professionnels de santé sont amenés à prendre en charge leurs patients au sein d’autres établissements, en collaboration avec de nouvelles équipes.

Au-delà de leur adaptation à l’urgence sanitaire, les services sont, de fait, fortement impactés par l’organisation changeante des équipes. Et ces dernières d’autant plus exposées aux problématiques liées au facteur humain.

SHAM vous propose un tour d’horizon du Medical Team Training (MTT) comme réponse au risque relevant du facteur humain et du travail en équipe.

gestion des risques medical team training

La génèse du Medical Team Training

Une étude(1) de l’accidentologie dans le domaine de l’aéronautique a démontré que 70% des accidents d’avion avaient pour origine une erreur humaine. Fort heureusement, la majorité de ces erreurs sont détectées et corrigées par l’auteur lui-même. Quant aux erreurs restantes, la plupart sont récupérées par l’équipe ou les systèmes utilisés (logiciels bloquants, rappels automatisés…). Certaines sont sans conséquence. Quelques-unes, enfin, débouchent sur un incident ou un accident. 

Si l’aéronautique a démontré que le rôle de l’équipe est primordial dans la maîtrise des risques, la Santé s’est fortement inspirée de ces travaux. La check-list dans les blocs opératoires en est un exemple quotidien.
La HAS, dans son « retour d’expérience sur les événements indésirables graves associés à des soins » sur l’année 2018(2), rapporte que 39,17% des EIGS concernent des « facteurs liés à l’équipe ».Ces facteurs peuvent se regrouper autour de deux défaillances majeures :

  • Défaillance dans la gestion de l’information qui représente 414 des 625 sélections (66,24%) : communication, informations écrites dont le dossier du patient, transmissions et alertes ;
  • Défaillance de coordination des professionnels qui représente 131 des 625 sélections (20,96%) : répartition des tâches, encadrement, supervision, demande de soutien.

Cette étude de la HAS démontre clairement que le constat de l’aéronautique peut être partagé dans le domaine médical. 

Pandémie COVID et risque accru 

Si en temps normal la communication d’équipe est un point crucial d’amélioration, en période COVID cette thématique revêt une attention toute particulière. En effet les équipes médicales sont/vont être fortement perturbées du fait de la pandémie. Des nouvelles équipes se font et d’autres se défont. Ces mouvements de professionnels, les changements de lieu d’intervention et l’évolution rapide de la situation vont forcément accentuer les risques liés au travail en équipe.

La communication au sein des équipes devient alors un risque majeur et, par conséquent, un élément primordial dans la sécurité des soins.

Outils d’aides à la communication et à la coordination des équipes

En temps normal les équipes peuvent bénéficier de formations approfondies pour leur apprendre à mettre en place un système communicationnel efficace. Cependant la situation actuelle aggrave le risque lié au travail en équipe et une réponse de terrain rapide et efficace doit être mise en place. Ainsi, pour vous aider à maîtriser ce risque, Sham se fait le relai d’initiatives préexistantes : la méthode de communication SAED, l’application copilote des acteurs de santé dans les spécialités à risques « MAX », les briefings/débriefings. 

Ces outils ont été établis par des professionnels et Sham vous les relaye pour vous aider à contrer le risque actuel quant à la communication et à la coordination des équipes médico-soignantes.
 

SAED

Acronyme signifiant Situation, Antécédents, Evaluation, Demande, il s’agit d’un outil de standardisation pour sécuriser la communication entre professionnels de santé. Les différences de personnalité, de culture, de comportement (facteurs humains), mais également les variations intermétiers ou interspécialités constituent des barrières à une communication efficiente entre les professionnels.

Cette hétérogénéité dans la communication peut amener, dans certaines situations, à une incompréhension ou une insatisfaction des interlocuteurs. La tension qui en résulte lors de la communication peut alors altérer la qualité de l’échange d’information et impacter la qualité de vie au travail. Il est reconnu qu’une communication effective passe par une adaptation du communiquant à son interlocuteur. L’outil SAED permet justement de cadrer une information pour la rendre exploitable par n’importe quel interlocuteur. C’est un outil mnémotechnique qui permet aisément à un professionnel de santé de structurer sa communication orale auprès d’un autre professionnel.

Le professionnel prépare au préalable les informations indispensables pour la personne qu’il va contacter (par téléphone ou non) en s’aidant du mémo SAED sur lequel il peut noter les informations à communiquer. L’avantage de cet outil : sa simplicité d’utilisation et la rapidité de son déploiement sans besoin particulier de formation préalable à son utilisation. Il servira facilement d’aide aux interlocuteurs pour exprimer leurs requêtes. A communiquer à toutes les équipes !

https://www.has-sante.fr/jcms/c_1776178/fr/saed-un-guide-pour-faciliter-la-communication-entre-professionnels-de-sante

MAX by MEDEA

« La prise en charge inadéquate en situation d’urgence médicale est une cause d'accidentologie importante » - Dr Jean-Christophe Cejka, médecin anesthésiste-réanimateur et formateur en simulation médicale.

En situation d’urgence et de stress, chacun d’entre nous peut oublier jusqu’à 40% des données pourtant importantes. En cause, les « biais cognitifs », mécanismes cérébraux naturels qui provoquent la déviation de la pensée logique et rationnelle. L’application mobile MAX (Medical Assistant eXpert) by MEDAE a pour vocation d’appuyer en temps réel, le professionnel de santé confronté à des situations d'urgence ou à risques. 

Ce dispositif améliore à la fois l’efficacité de la prise en charge médicale et le travail d’équipe des soignants. L’application co-pilote des professionnels de santé a pour ambition de diminuer les erreurs médicales mais aussi d'améliorer la prise en charge des patients grâce au recueil des informations directement au cœur du soin, afin de permettre leur analyse et l’amélioration des procédures.

Une étude clinique(3) a été menée sur les cas d'arrêt cardiaque. Les résultats ont été comparés aux procédures "papier" et les performances techniques et non techniques de l'équipe ont été renseignées. La plus-value technique et l’amélioration de la coordination de l’équipe lors des interventions médicales d’urgence ont été fortement démontrées. Les erreurs ont été diminuées de 70% avec une amélioration nette du facteur humain.

Max by Medea : https://www.medae.co/fr/max/overview

BRIEFING/DEBRIEFING

Malgré tous les outils à la disposition des professionnels la communication ne peut être complétement encadrée et il serait contre-productif de la rendre trop contraignante.

Nous conseillons ainsi également à chaque équipe et à chaque professionnel de réfléchir à sa façon de communiquer et d’inventer ses propres recommandations. C’est de cette façon que la communication sera la plus efficace.
Pour cela, l’étape du briefing et du débriefing des équipes est primordiale. Le briefing est le moment privilégié pour mettre à plat certaines règles et « accorder les violons ». La communication n’y échappe pas, bien au contraire. Il faut donc bien penser à évoquer les processus de communication internes et propres à l’équipe et les interactions entre chaque acteur, que ce soit le SAED ou un outil personnalisé.

Cela nécessite un travail en amont qui est facilité par l’exploitation des débriefings. En effet les débriefings permettent de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas au sein d’une équipe. Si ce débriefing peut être très instructif quant au volet médical, il l’est également d’un point de vue communicationnel. Le briefing est donc le moment privilégié pour retranscrire ce qui est ressorti des débriefings et de capitaliser sur cet exercice. 

Lien : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2657908/fr/briefing-et-debriefing

---------------------------------------------------

(1) Civil Aviation Authority – « Global Fatal Accident Review, 1997 to 2006 » - CAP 776
(2) HAS – « Retour d’expérience sur les événements indésirables graves associés à des soins, Rapport annuel d’activité 2018 » ÉDITION 2019
(3) British Journal of Anaesthesia, MAX2 Trial, published 2019

En savoir plus sur la gestion des risques humains de toutes sortes en ESMS

La crise sanitaire mondiale de Covid-19 demande aux acteurs du monde de la santé de modifier leurs habitudes de travail. Sham, partenaire du monde de la santé depuis plus de 90 ans, partage les informations relatives à la gestion des risques humains en ESMS durant le Covid-19 :

Sham met également à votre disposition un résumé des informations officielles, sous forme de veille législative et réglementaire : établissements sociaux et médico-sociaux, informations officielles et les consignes pour les visites et les mesures de protection dans les ESMS et USLD.