Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | le 25/11/20

Comment sécuriser les visites au sein des services de réanimation en période épidémique ?

Dans cet article, prenez connaissance des recommandations faites par le Ministère pour élaborer un protocole régissant les visites des patients atteints du Covid.

Mis à jour le 24/11/2020

S’il est constant que les visites et accompagnements nécessitent d’être adaptés en fonction de la situation épidémique locale" (p.14 des recommandations ministérielles sur la gestion des cas groupés- clusters de Covid 19 en établissements de santé et médico-sociaux ) ; l’engagement du pronostic vital des patients pris en charge dans les services de réanimation, justifie les demandes d’accès des visiteurs à leurs proches, y compris en cas de rebond épidémique.

En ce sens, la fiche du Ministère de la Santé intitulée « Considérations éthiques en lien avec le rebond épidémique » du 12 novembre, précise que « la visite des proches, encadrée par le personnel soignant, est une possibilité à envisager pour les patients les plus critiques. »

Ceci étant, les risques de contamination des patients, des visiteurs et des équipes soignantes nécessitent un strict encadrement de ces visites.

Ainsi, l’établissement doit mener une réflexion en concertation avec la cellule de soutien éthique afin que puissent être prises des décisions adaptées à la situation locale.

En pratique, un protocole régissant les visites des patients tenant compte du contexte local et des mesures émises par l’ARS doit être établi. Un protocole spécifique peut être prévu pour les visites au sein des services de réanimation accueillant ou non des patients testés positifs au coronavirus.

Pour élaborer ce protocole, les établissements peuvent notamment s’appuyer sur les recommandations du Ministère relatives aux visites des patients atteints du Covid en fin de vie . 

Dans ce cadre :

  • Des autorisations exceptionnelles de visite peuvent être accordées par le directeur de l’établissement après une appréciation au cas par cas. 
  • La décision du directeur de l’établissement tient compte de l’état de santé de la personne, en lien avec le médecin prenant en charge le patient.
  • La direction de l’établissement veille à ce que les visiteurs exceptionnellement autorisés ne présentent pas de symptôme et organise une prise de température frontale systématique. A partir de 38°C, les visiteurs ne sont pas admis dans l’établissement.
  • Lors des visites exceptionnellement autorisées, les personnes doivent veiller au strict respect de l’ensemble des mesures barrières. Leur circulation au sein de l’établissement, ainsi que les contacts avec les autres personnes et les professionnels doivent être limités autant que possible.
  • Les visiteurs doivent porter un masque. Les équipements de protection individuels (EPI) doivent être adaptés à la situation et identiques à ceux utilisés par le personnel soignant (masques, lunettes, gants, surblouse et charlotte)[2]. 

En complément de ces recommandations ministérielles, nous recommandons qu’un professionnel de santé soit présent pour l'habillage et le déshabillage des visiteurs afin d'éviter toute contamination. Le professionnel doit tracer au dossier sa présence et le contrôle qu'il a effectué sur l'habillement des proches.

En outre, une attention particulière doit à notre sens être portée à l’information des proches sur l'existence d'un risque d’être eux-mêmes contaminés en cas de visite à un patient atteints du Covid 19.

Au regard de la contagiosité de la maladie, une information doit être délivrée aux visiteurs :

  • sur le risque de contamination,
  • sur les conditions régissant la visite.

 
Ces informations doivent, a minima, être délivrées oralement par un professionnel afin que ce dernier s'assure de la bonne compréhension par le visiteur des risques encourus et des règles de visite à respecter. 

Une documentation écrite reprenant ces informations peut également être remise à l’issue de l’entretien.

La délivrance de cette information doit nécessairement être tracée au sein du dossier patient par le professionnel de santé l’ayant délivrée.

Par ailleurs, un rappel des règles relatives aux visites peut être affiché dans la salle d’habillage des visiteurs.

[2]Recommandations d’experts portant sur la prise en charge en réanimation des patients en période d’épidémie à SARS-CoV2, SFAR, p.10