Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | Published le 07/06/22 - Dernière mise à jour le 23/06/22

Sécuriser la prise en charge médicamenteuse au sein des établissements médico-sociaux

La prise en charge médicamenteuse du résident est un processus complexe combinant une multitude d’étapes dans lesquelles interagissent différents professionnels.

La polypathologie et la polymédication fréquentes du sujet âgé rendent ce processus encore plus complexe. Pour parvenir à une utilisation sécurisée, appropriée et efficiente du médicament chez le résident, il est nécessaire d’en maîtriser chaque étape et de prioriser les situations et les médicaments les plus à risque.

Le signalement des erreurs médicamenteuses est un élément essentiel de cette sécurisation : leur analyse permet, en effet, d’en comprendre les causes et donc d’identifier et mettre en oeuvre des actions d’amélioration pertinentes et adaptées. Si l’on comprend aisément comment on peut sécuriser la prise en charge médicamenteuse du résident, en (ré)agissant face aux erreurs commises, il ne faut pour autant pas en oublier les presqu’accidents ou évènements porteurs de risque (EPR), ces situations où l’erreur n’a pas eu d’incidence sur le résident ! Et ce d’autant plus que l’on sait aujourd’hui que la survenue d’un événement indésirable grave est précédée de 10 EPR… d’où l’importance de comprendre « ce qui a marché » et a permis d’éviter l’erreur.

Vous l’aurez compris, sans signalement, point d’apprentissage par l’erreur. C’est l’élément contributif majeur pour éviter que l’événement ne se reproduise !

UN CONSEIL ? LES EXPERTS SHAM - GROUPE RELYENS SONT À VOTRE ÉCOUTE !

Contactez nos experts et consultants Sham - groupe Relyens par mail : formation.sham@relyens.eu