Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

6 min | Published le 15/06/21 - Dernière mise à jour le 02/07/21

Quelle approche méthodologique pour mener une démarche QV(C)T ?

Sham, en tant que manager des risques spécialiste des acteurs de la santé et du médico-social, peut vous accompagner dans la mise en place d'une démarche QV(C)T au sein de votre structure. Cet article met en avant les principaux points de repère méthodologiques de notre approche.

L’ANI de 2013 définit la QVT comme un ensemble d’actions qui « permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail et la performance globale, d’autant plus quand leurs organisations se transforment ». Elle place en son cœur plusieurs principes directeur, tels que : 

  • l’embarquement des salariés et des agents dans le « travail d’organisation » (au moyen d’une dynamique participative) ;
  • la réflexion continue autour de l’amélioration des conditions de travail ;
  • la logique d’expérimentation comme vecteur de l’innovation ;
  • la mise en dialogue professionnel des moyens d’action et de la qualité du travail.

L’avènement, depuis l’ANI de fin 2020 sur la santé au travail, de ce qu’il faut désormais appeler la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail) offre une opportunité d’en finir avec les malentendus qui ont pu altérer la notion de QVT et de s’engager vers l’intégration d’une stratégie propre à chaque organisation, reposant sur des principes méthodologiques solides.

La QV(C)T, un enjeu stratégique pour les organisations

La QV(C)T opère une évolution intéressante dans la manière de se saisir des questions de santé et de conditions de travail. Elle propose de passer d’une vision préventive, strictement règlementaire et parfois un peu négative qui considère le travail comme un risque, portée historiquement par les RPS (risques psychosociaux), à une vision plus incitative, qui considère le travail comme une opportunité associée de développement de la santé des travailleurs et de la performance des organisations, soutenue par une véritable stratégie. En perspective, la QV(C)T revient à renforcer les moyens de pouvoir faire un travail de qualité, enjeu autour duquel toutes les parties prenantes se retrouvent, au final. Il s’agit donc de parler de qualité de vie par le travail, plutôt que de qualité de vie au travail. 

La démarche QV(C)T

Au sein d’une organisation le développement QV(C)T doit s’appuyer sur une approche méthodologique sérieuse, structurée et portée paritairement. Elle doit répondre, pour cela, à plusieurs principes :

  • Etre légitimée et intégrée comme un volet stratégique de l’organisation, au même titre que d’autres démarches (ex. : démarche qualité ISO), de manière à s’implanter comme un « choix naturel »,
  • S’inscrire dans une dynamique d’amélioration continue des pratiques qui la sous-tendent,
  • S’appuyer sur un référentiel des bonnes pratiques, identifiant les « piliers » prédictifs d’une bonne QV(C)T, afin de se centrer sur le « quoi faire » et plus sur le « quoi atteindre »,
  • Etre intégrative, c’est-à-dire identifier les actions déjà existantes (il y en a toujours) et agissant directement ou indirectement sur la QV(C)T,
  • Embarquer les travailleurs, experts de leur travail, afin de favoriser la subsidiarité, les expérimentations et une organisation « apprenante ».

Les 5 grandes étapes méthodologique d'une démarche QVT

On peut résumer la méthodologie d’approche avec le schéma ci-dessous, qui pose les 5 grandes étapes méthodologiques d’une démarche QV(C)T, valables dans n’importe quelle organisation :

étapes démarches QVT

Les 10 grandes thématiques d'une démarche QV(C)T

Il reste à bien identifier les grandes thématiques qui constituent les axes de développement de la QV(C)T. On peut en proposer 10 qui, si elles font l’objet d’actions ciblées de développement, peuvent assurer, de manière associée, la qualité de vie et des conditions de travail des travailleurs et la performance des services rendus :

  • Accompagnement des emplois, des compétences & des trajectoires professionnelles
  • Développement des pratiques managériales & management du travail
  • Conduite du changement & des transformations organisationnelles
  • Evaluation & régulation de la charge de travail
  • Egalité professionnelle
     
  • Prévention de l’usure professionnelle & maintien durable dans l'emploi
  • Animation de la prévention des risques professionnels & psychosociaux
  • Appui au dialogue social & à la délibération sur le contenu du travail
  • Conception & aménagement des espaces de travail
  • Déploiement du télétravail, de la digitalisation & des transformations numériques

Agir sur la QV(C)T relève donc une action engageant directions, IRP, acteurs RH, de la prévention et de l’encadrement autour d’une stratégie commune qui renforce le dialogue sur le travail et qui permet à une organisation d’acquérir une agilité décisive. La semaine de la QVT est donc le moment de s’y mettre « pour de vrai ».

En savoir plus sur les enjeux de santé au travail et de QVT

Les questions de qualité de vie au travail, le stress qui pèsent sur le personnel des établissements de santé, des hôpitaux et des établissements de santé social et médico-social, les problématiques d'usure professionnelle et de QVCT sont centrales pour les acteurs de la santé. Si cette thématique vous intéresse, n'hésitez pas à consulter les articles suivants, rédigés par nos experts :

Si la santé au travail vous concerne, les experts Sham se sont penchés sur les enjeux de cette thématique importante. N'hésitez pas consulter leur travail : de la QVT à la QVCT, vers une approche renouvelée de la santé au travail en 2021.