Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | Published le 23/06/21 - Dernière mise à jour le 29/06/21

Quelles recommandations pour le retour à la vie normale dans les EHPAD, USLD et résidences autonomie ?

Le ministère des Solidarités et de la santé a présenté un nouveau protocole d'assouplissement des mesures en EHPAD, USLD, résidences autonomie et résidences services intitulé : NOUVELLE ETAPE VERS UN RETOUR A LA VIE NORMALE DANS LES EHPAD, LES USLD, ET LES RESIDENCES AUTONOMIE. Celui-ci a remplacé les précédentes recommandations datées du 13 mars 2021. Il est entré en vigueur le 19 mai.

Le protocole prévoit que : 

  • L’exercice des droits et libertés individuels doit être garanti à toute personne prise en charge. A ce titre, les résidents des EHPAD doivent pouvoir voir leurs proches et bénéficier du respect de leur liberté d’aller et venir. Les visites doivent ainsi pouvoir être garanties et les directions d’établissements sont invitées à tout mettre en œuvre pour permettre aux personnes âgées et à leurs familles de se retrouver.
  • Les directions doivent élaborer des mesures proportionnées de gestion de l’épidémie après consultation des résidents, des familles et des professionnels avec l’équipe soignante, notamment le médecin coordonnateur (EHPAD), ou en son absence des partenaires extérieurs, en fonction de la situation sanitaire de la structure et en tenant compte des préconisations délivrées par l’ARS.

Le cas échéant, 5 principes essentiels doivent guider les mesures venant restreindre la liberté de la personne prise en charge : 

  1. Individualiser strictement les mesures 
  2. Informer et rechercher le consentement de la personne par tous moyens 
  3. Rechercher toutes les alternatives moins contraignantes à une mesure envisagée 
  4. Elaborer et mettre en œuvre les mesures de façon collégiale et les réévaluer régulièrement 
  5. Utiliser tous les dispositifs extérieurs pour résoudre les difficultés ou d’éventuels conflits.

S’agissant des modalités d’organisation du retour à une vie normale, chaque direction d’établissement doit lever les mesures de gestion de l’épidémie en fonction de l’avancement de la campagne vaccinale et de la situation épidémique locale. Si de telles mesures doivent persister, elles doivent être décidées par la direction après concertation avec l’équipe soignante et le médecin coordonnateur en EHPAD, et en tenant compte des préconisations des ARS. 

La détection de trois cas (contre un cas lors des précédentes recommandations) parmi les résidents et/ou les professionnels doit conduire à une remise en cause immédiate des mesures d’assouplissement dans les établissements touchés, pour une durée limitée jusqu’à ce que le cluster soit maitrisé. 

Toutefois, dès qu’une personne (résident ou professionnel) est positive, tous les résidents et professionnels de l’établissement, y compris les personnes vaccinées, doivent être testés pour éviter la formation d’un cluster. 

Les mesures de gestion de l’épidémie à maintenir : 

  • Les gestes barrières pour l’ensemble des résidents, des professionnels et des visiteurs extérieurs, quel que soit leur statut vaccinal ; 
  • Les mesures de gestion collective des locaux ;
  • Le placement des contacts à risque en isolement pendant 7 jours ;
  • L’isolement des cas confirmés pendant 10 jours pleins ;
  • La poursuite du dépistage régulier des professionnels et des visiteurs réguliers non-vaccinés ;
  • Le maintien d’un suivi étroit des clusters ;
  • Le maintien de l’engagement des médecins coordonnateurs et des médecins généralistes dans la promotion de la vaccination des résidents et des professionnels non encore vaccinés ;
  • L’autorisation des nouvelles admissions sans les conditionner au statut vaccinal de la personne.

Le protocole présente, également, un tableau reprenant la conduite à tenir, selon que le résident est ou non protégé par la vaccination complète, s’agissant : 

  • Du port du masque ; 
  • De l’admission ; 
  • De l’accueil de jour ; 
  • Des visites en espace collectif ; 
  • Des visites en chambre par les autres résidents, les familles, ou amis, les bénévoles, les professionnels extérieurs ;
  • Des activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs de l’EHPAD ;
  • Des promenades aux alentours de l’EHPAD ;
  • Des promenades en espaces extérieurs de l’EHPAD ;
  • Des sorties dans la famille ; 
  • Des repas collectifs.

Enfin, le document comporte une check-list, à destination des directions d’établissement, pour la prise de décision des mesures d’assouplissements.

Pour plus d'informations sur les consignes et les protocoles à suivre

La crise sanitaire mondiale de Covid-19 demande aux acteurs du monde de la santé de modifier leurs habitudes de travail. Sham, partenaire du monde de la santé depuis plus de 90 ans, partage les informations relatives aux consignes et aux protocoles à suivre durant la période Covid-19 :

Si vous désirez en apprendre plus, vous pouvez également consulter les consignes pour les visites et les mesures de protection dans les établissements sociaux et médico-sociaux !