Aller au contenu principal

menu
Menu

Nos experts partagent leur connaissance de l’environnement et vous accompagnent dans la compréhension des sujets d’actualités.

Retrouvez l'ensemble des publications de Sham.

Sham

5 min | le 28/09/20

Recommandations ministérielles en cas de reprise épidémique de Covid-19

Retrouvez dans cet article une synthèse des recommandations ministérielles du protocole du 11 en cas de reprise épidémique de Covid-19. 

Le ministère des solidarités et de la santé a publié, le 11 août, un protocole relatif au renforcement des mesures de prévention et de protection des établissements médico-sociaux accompagnant des personnes à risque de forme grave de Covid-19, en cas de dégradation de la situation épidémique.
 
Ce dernier précise que la dégradation de situation épidémique est caractérisée par l’apparition d’un cas suspect ou confirmé de Covid-19 au sein de l’établissement, ou par la détérioration des indicateurs du territoire auquel appartient l’établissement (alerte de l’ARS).
 

Le protocole rappelle qu’il revient aux directeurs d’établissement de décider des mesures applicables localement, après concertation collégiale avec l’équipe soignante et en particulier avec les médecins coordonnateurs dans les EHPAD, en fonction de la situation sanitaire de l’établissement et dans le respect des préconisations locales délivrées pas les ARS.
 
Il indique que, même en l’absence de dégradation de la situation épidémique dans le territoire concerné, il est très fortement recommandé aux établissements d’anticiper les mesures à réactiver en cas de nécessité en consultation avec le conseil de la vie sociale (CVS).

En ce sens le protocole : 

  1. rappelle les recommandations applicables au regard du protocole de retour à la normal du 16 juin 2020
     
  2. indique la nécessité, en cas d’une éventuelle reprise épidémique d’anticiper, en consultation avec le CVS,  les mesures à réactiver et donne une liste, a minima,  d’éléments à vérifier dès à présent : 
    •  renforcement du protocole d’hygiène en cas d’apparition de cas suspects ou confirmés de Covid-19 ;  
    • anticipation de la constitution ou reconstitution d’un secteur dédié aux cas suspects ou confirmés de Covid-19 ;
    • prise de contact avec le CPias (ou une équipe d’hygiène) sur les conditions d’hygiène à mettre en place ou à renforcer si ce contact n’a pas eu lieu antérieurement ;
    • vérification de la bonne appropriation du protocole d’hygiène avec les professionnels et le cas échéant formation rapide ; 
    • réactivation du lien avec les astreintes téléphoniques « personnes âgées » du territoire ; 
    • vérification de la bonne tenue à jour des dossiers médicaux ; 
    • suivi renforcé de l’état des stocks en capacités sensibles (équipements de protection individuels, médicaments, produits de bio-nettoyage notamment). Il est par ailleurs rappelé que le dispositif d’approvisionnement de crise des ESMS en masques est appelé à prendre fin le 30/09/2020; 
    • anticipation des éventuels besoins de renforts en ressources humaines (une plateforme nationale est opérationnelle depuis le 10 juillet 2020 pour recueillir les demandes de renforts des EHPAD = https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/);
    • anticipation des mesures de limitation de la circulation et d’encadrement des visites, des sorties, des admissions et du fonctionnement des accueils de jour, à prendre en cas d’aggravation de la situation .
       
  3. Enfin, il est proposé une synthèse, sous forme de tableau, des mesures pouvant être mises en œuvre ou réactivées en cas de dégradation de la situation épidémique, ces mesures concernent la gouvernance, l’hygiène, le dépistage, l’organisation de l’établissement, l’appui à la décision, la circulation au sein de l’établissement, les visites extérieures, l’admission et les accueils de jour.